Gabriel Hanot, aux origines de la Ligue des Champions

Gabriel Hanot s’est éteint il y a 54 ans, le 10 août 1968. Il fut l’un des « pères » fondateurs à l’origine de la création de la Coupe des clubs champions européens, l’ancêtre de la Ligue des Champions, en 1955 dans une Europe en pleine construction.

Qui était Gabriel Hanot ?

Né le 6 nov. 1889 à Arras il est d’abord un footballeur international français ?￰ de 1908 à 1919.

Il inscrit d’ailleurs les 2 buts de l’équipe de France lors du 1er match international d’après-guerre (2-2 contre la Belgique ?￰゚) le 9 mars 1919.

À 30 ans, il stoppe sa carrière suite à une blessure due à un accident d’aviation.

Hanot poursuit toutefois dans le sport puisque il va devenir journaliste sportif au Miroir des Sports puis à L’Équipe.

Il ne reste toutefois jamais loin des terrains puisqu’il contribue à l’adoption du professionnalisme dans le football français en 1932.

Gabriel Hanot devient même sélectionneur de l’équipe de France aux côtés de Gaston Barreau entre 1945 et 1949.

L’influent journaliste suit également de près l’essor du football international.

En 1934, il lance l’idée pour la première fois l’idée d’une coupe d’Europe des clubs de football, grâce aux progrès de l’aviation.

Une idée qui commence à émerger à l’époque.

Déjà en 1927, Henri Delaunay, secrétaire général de la Fédération française de football pousse à l’organisation d’un tournoi international entre les différentes sélections nationales sur le continent européen.

Il faut dire que le tournoi olympique de football génère de plus en plus d’attention et de revenus (presque 1/3 des revenus des JO d’Amsterdam 1928).

Avec l’essor du professionnalisme, la FIFA organise sa propre compétition en dehors des JO avec la Coupe du Monde 1930 en Uruguay.

Le long voyage en Amérique du Sud et une certaine arrogance vont faire que peu de pays européens participeront à ce 1er Mondial (4 sur 13 participants).

Pire, une « Coupe des Nations » est organisée sur la même période en 1930 entre différents clubs européens.

Ce tournoi de clubs européens est toutefois un prémisse dans la construction et la fédération du football en Europe.

Il faudra toutefois attendre à partir de 1945, après Seconde guerre mondiale, pour voir cette idée relancée.

À la sortie de la guerre, l’Europe de l’Ouest entreprend une construction économique et politique européenne.

Pendant ce temps, 3 autres hommes vont élaborer l’union sportive du continent : l’italien Ottorino Barassi, le belge José Crahay et le français Henri Delaunay.

À travers cette union, ils cherchent à :

  • contrer le leadership de l’Amérique du Sud dans le football (la finale de la Coupe du Monde 1950 a opposé l’Uruguay au Brésil)
  • poursuivre le rapprochement des nations depuis notamment la création de la CECA en 1952

Cette union se concrétise le 15 juin 1954 à Bâle avec la création de l’Union des associations européennes de football (UEFA).

30 fédérations de football y prennent part, même au-delà du « rideau de fer » la présence de pays du bloc de l’Est.

Avec la création de l’UEFA, on pourrait se dire qu’une compétition européenne serait rapidement mise en place pour marquer le coup.

Malheureusement, la mort du visionnaire Henri Delaunay en 1954, devenu le premier secrétaire général de l’UEFA, retarde ce projet.

C’est là que nous revenons à Gabriel Hanot.

En décembre 1954, le Daily Mirror proclame que le club anglais de Wolverhampton mérite le titre de « Champion du monde des clubs » après deux victoires contre le Budapest Honvéd et le Spartak Moscou.

Le journaliste français réplique.

Gabriel Hanot, rédacteur en chef de L’Equipe, va faire publier alors une série d’articles pour pousser à la création d’une coupe européenne des clubs.

Pour prouver que l’hégémonie britannique sur le ballon rond est loin d’être acquise.

Mais pas seulement.

Jacques Ferran, autre journaliste instigateur de ce projet, dira même :

 » Comment l’Europe, qui voulait être devant le reste du monde, ne pourrait-elle pas pour accomplir une compétition du même genre que celle d’Amérique du Sud ? Nous devions suivre cet exemple. « 

Le 16 décembre 1954 le journaliste de L’Equipe Jacques de Ryswick signe un article présentant le « projet de coupe d’Europe interclubs « .

Face au réactions enthousiastes, le journal rédige dès 1955 un règlement et la liste des clubs invités à disputer la 1ère édition.

La FIFA n’est pas opposée à l’idée.

Quant à l’UEFA, surprise, elle laisse à chaque fédération le libre choix de participer ou non à la compétition.

Pour les convaincre, il est laissé le soin aux fédés participantes de choisir elles-mêmes l’équipe qui la représentera.

(À noter qu’aucun club anglais ne participe. L’UEFA et l’Equipe tentent de convaincre la Fédération anglaise de football (FA) mais rien n’y fait. Le club de Chelsea est pourtant partant mais son forfait est rendu officiel le 26 juillet 1955).

Le 3 avril 1955, G. Hanot, le journal L’Équipe et les présidents des clubs européens participants actent ainsi la création de la « Coupe des clubs champions européens ».

Qui n’est ni plus ni moins que l’ancêtre de la Ligue des Champions que nous connaissons aujourd’hui.

La 1ère édition de cette Coupe d’Europe rassemblant 16 équipes se déroule à cheval entre les années 1955 et 1956.

Le 1er vainqueur est le Real Madrid, suite à sa victoire en finale 4-3 face au Stade de Reims au Parc des Princes.

Cette 1ère édition d’une Coupe d’Europe des clubs attirera plus de 800 000 spectateurs (et d’autres suivront puisque nous attaquons pour la saison 2022-2023 la 68e édition).

Ce succès fera germer l’idée d’un Championnat d’Europe des Nations, l’Euro, créé en 1960 par l’UEFA.

Quant à Gabriel Hanot, il créé en 1956 une récompense pour désigner le meilleur footballeur de l’année, le « Ballon d’Or ».

La dernière œuvre d’ampleur de ce « père » fondateur de la Ligue des Champions, qui s’éteint le 10 août 1968 à l’âge de 78 ans.

FIN

Kévin Veyssière

Pour aller plus loin, notamment sur la génèse de la création du Championnat d’Europe des Nations vous pouvez consulter le Chapitre 1 « L’Euro de football dans les pas de la construction européenne » dans le tome 1 de mon livre Football Club Geopolitics.

L’article est également consultable en format THREAD sur le compte Twitter @FCGeopolitics

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.